Nouveau contrôle technique, qu’est-ce-qui vous attend ?

contrôle technique

La visite technique est l’un des meilleurs moyens de garder son véhicule en bon état. Elle permet d’aller au-devant d’éventuelles pannes et optimise la durée de vie du moteur. Les automobilistes s’attendent d’ici le 20 mai prochain au nouveau contrôle technique qui s’annonce d’ores et déjà plus rigoureux. Nécessaire afin d’assurer la sécurité de la circulation et celle des usagers, il concerne aussi bien les professionnels que les particuliers. Pour passer ce contrôle avec succès, il est important de connaitre les nouvelles dispositions.

Nouveau contrôle technique, de nouveaux points concernés

Contrôle technique avant les vacancesPour se préparer à l’échéance du 20 mai, les propriétaires de voitures se renseignent sur les différents points qui seront vérifiés lors de cette visite technique dans des centres agrées comme ad.fr. Il faut déjà s’attendre à un temps de contrôle plus long du fait d’un plus grand nombre de défaillances, notamment celles majeures prises en compte. Contrairement à l’ancien qui en comptait 177, le nouveau contrôle technique monte à 340 points. Une réduction des défaillances mineures est prévue, faisant passer leur nombre de 230 à 139. Consulter un Magazine Assurance vous permettra de connaitre l’avis de votre assureur à ce propos.

Notez qu’en cas de détection d’une défaillance majeure, le propriétaire du véhicule dispose d’un délai de deux mois pour faire une réparation auto. Une contre-visite doit être prévue pour confirmer le bon état du véhicule, si plusieurs défaillances sont constatées lors du contrôle technique. Au nombre des points susceptibles d’amener à une contre-visite, on compte des plaquettes ou des disques de freins usés ou des dysfonctionnements des essuie-glaces. Pour ne pas être recalé, prévoyez une révision de votre voiture chez votre garagiste habituel.

Des précautions à prendre pour éviter l’immobilisation de votre voiture

C’est toujours fâcheux d’avoir une voiture immobilisée suite à un contrôle technique. C’est pourquoi il est important de procéder à une révision ou une réparation auto, pour éviter cette situation. Cela permettra de détecter les défaillances dites critiques qui amènent à une immobilisation immédiate. Parmi les points à vérifier, on compte :

  • un pneumatique défectueux (pneus usés ou lisses) ;
  • un châssis attaqué par la rouille ;
  • le liquide de frein qui fuit ;
  • un pare-brise fissuré et entravant la bonne visibilité du conducteur.

Tous ces défauts impliquent une défaillance critique, obligeant le propriétaire de la voiture à engager une réparation auto sous 24h. Par ailleurs, un véhicule en circulation avec des défaillances critiques constatées, oblige le conducteur au paiement d’une amende de 135 euros. Une autre sanction encourue est la saisie de la carte grise, qui ne peut être restituée qu’après présentation de la preuve d’un contrôle, après révision effectuée.

A quelles répercussions s’attendre avec ce nouveau contrôle technique ?

Le premier élément à prendre en compte est le prix à payer pour passer le nouveau contrôle technique. Puisque le temps de consultation est allongé, il faut se préparer à une légère hausse des tarifs. Les prévisions font état d’une augmentation de l’ordre de 20 %, avec la contre-visite qui pourrait devenir payante. Il revient aux automobilistes de prendre des mesures afin de ne pas exposer leur voiture à une immobilisation et à d’autres désagréments. En outre, ces précautions leur assureraient de meilleures conditions de conduite et plus de confort.

Veiller au bon fonctionnement de son véhicule présente bien d’avantages, non seulement quand on en est propriétaire, mais aussi en cas de vente. Avec une durée de validité de 2 ans, le contrôle technique d’une voiture est fait pour la première fois dans un délai de 6 mois avant les 4 ans de sa mise en circulation. L’intérêt d’une telle opération réside dans le fait qu’il permet de garder la voiture en bon état, et augmente sa valeur marchande. Les automobilistes qui auront passé le contrôle avec succès se verront coller sur leur carte grise un timbre carte grise, ainsi qu’une vignette à l’intérieur du véhicule.